Créé  en 1959, l’atelier de moulage a d’abord été installé au Palais Granvelle puis au 34 de la rue Ronchaux et finalement, rue Antide Janvier, espace « ilôt pompier ». L’atelier était initialement spécialisé dans la restauration de mosaïques et de moulage mais va au fil des années orienter sa principale activité vers le moulage.

Peu courantes, les structures de ce type témoignent d’un grand dynamisme dans la volonté de diffuser les arts et le patrimoine.

Les moulages sont réalisés avec différents types de matériaux : plâtre (naturel ou synthétique), pierre reconstituée, résines (polyuréthane ou acrylique). Chacune des pièces est patinée à l’aide de pigments le plus souvent naturels.

Le moulage est une discipline qui évolue au gré des avancées techniques des nouveaux matériaux. Si les méthodes restent les mêmes depuis plus d’un siècle, les techniques, elles, sont souvent à la pointe du progrès. Pour chaque objet à reproduire, c’est le processus complet qu’il faut remettre en cause tant au niveau des matériaux qu’au niveau de la conception du moule.

 

Quelques moulages en vente à la boutique du musée :